Exposition personnelle // 22 nov. – 23 déc. 2017
  //  Site Saint-Sauveur (Rocheservière)  
résidence 25 sept.- 22 nov.

Solo show  // 22nd of Nov – 23rd of Dec. 2017  //  Saint-Sauveur Site (Rocheservière, FR)   
residency 25th of Sept. – 22nd of Nov.

                                Apparition disparaissante, Christine Laquet. Publication de 60p., 2018 – Textes de Pascal Pique et Philippe Guillet

 

          La chute de la météorite de Saint-Christophe-la-Chartreuse en 1841 est le déclencheur du processus de travail de Christine Laquet. L’objet extra-terrestre devient le temps de la résidence, objet d’étude et de curiosité. Il provoque pour l’artiste la rêverie autant qu’il invoque une autre mesure d’échelle et une conscience aiguë de la dimension spatio-temporelle. La météorite fascine autant qu’elle inquiète : révélant tant d’informations sur nous-même, alors qu’elle possède un pouvoir intrinsèque de destruction. La météorite est d’abord dévoilée et étudiée sous toutes ses coutures comme si la photographie ou les archives pouvaient en saisir l’impact encore persistant. Maitriser la peur latente par le recueillement de données ? Vain système de défense face à ces objets célestes sur lesquels l’Homme n’a aucun contrôle. La sensation de maîtrise est fugace. Choc de l’atterrissage. Le regardeur est ensuite invité dans « l’antre » de Gaïa ou du cosmos… La projection du film imprime ses flux et ses couleurs chaudes dans l’espace d’exposition tandis qu’un couteau, clin d’oeil à celui de Toutankhamon, laisse percevoir autant les émotions brutes que les fonctions rituelles et la part magique parfois accordée à cet objet qui nous parle d’un ailleurs. Mélissa Loisy

 

 

////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

Anniversaire Météorite

Performance participative, 5 novembre 2017
30 x 42 cm. Photographies © Adrian Owen

 

Brioche-météorite



Après la marche symbolique autour de la chute de la Météorite de Saint-Christophe-la-Chartreuse, les 65 participants ont été conviés à déguster la Brioche-météorite. Conçue par un artisan boulanger (Boulangerie Passion Enfarinée, Rocherservière), elle pèse le poids de la météorite lors de son arrivée sur terre, soit 5kg396. Christine Laquet a dessiné un polyèdre (un demi-hexakaidécaèdre) pour fabriquer le moule de la brioche, avec un nombre de faces identiques entre la Météorite de Saint-Christophe-la-Chartreuse 
et celui présent dans la gravure Melencolia de Dürer.

 

 

 

 

    Film Fabrica a réalisé un film pendant le montage de l’exposition:
    Film Fabrica produced a film during the setup of the exhibition: 

Remerciements particuliers pour leurs participations :
I would like to thank for their participation :
Florence Jou 
co-création pour Meteorite cartels et pour sa performance au Site Saint-Sauveur le 30 nov. 

Adrian Owen 
co-création pour Knife, Rocheservière et pour ses photos réalisées lors de la performance Anniversaire météorite, le 5 nov. 

 

Return to Top ▲Return to Top ▲